En bref
Texte

Le procédé de méthanisation appliqué aux déchets et aux résidus organiques est une alternative intéressante pour la gestion de ces déchets afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de relever les défis énergétiques actuels. Ce procédé peut également être un moteur du développement des territoires ruraux et participer ainsi à la dynamique économique des territoires.Toutefois, les références technico-économiques, environnementales et sociales de cette technologie, notamment dans le contexte français, restent insuffisantes, ce qui constitue encore un frein à son développement.

Dans ce cadre, le projet Biodecol2 a été financé, parmi neufs projets au total (http://www.psdrgo.org/Les-projets) par le programme de recherches « Pour et Sur le Développement Régional du Grand-Ouest (PSDR-GO) ». Ce projet, associant les chercheurs et les acteurs de la filière « méthanisation », s’est déroulé au cours des années 2009-2011 et a réuni sept laboratoires de recherche et sept acteurs socio-économiques.

Il avait pour objectif de développer les connaissances, les références et les outils pour la définition et l’évaluation des modèles de développement de la méthanisation territoriale afin :

  • de favoriser les synergies entre les différents acteurs des territoires ruraux ;
  • de développer une approche d’écologie territoriale autour des déchets organiques et de l’énergie.

Il s’agissait de fournir des références technico-économiques et environnementales sur la méthanisation et des méthodologies pour la mobilisation des acteurs et l’acceptabilité des projets multi-acteurs.Le projet s’est inscrit dans la politique de développement des territoires ruraux en visant le maintien des activités économiques et la préservation de l’environnement.

Les principaux résultats de ce travail de recherche sont présentés dans ce numéro de la revue Sciences Eaux & Territoires. En complément de l’approche axée sur les territoires ruraux du projet Biodecol2, des focus plus spécifiques aux territoires urbains et périurbains sont présentés à la suite de différents articles. De plus, ces résultats sont mis en perspective à travers la description de la situation de deux pays européens : l’Allemagne et l’Italie.

Auteur(s)

BÉLINE, Fabrice
Irstea
Centre de Rennes, UR GERE
Gestion environnementale et traitement biologique des déchets
17 Avenue de Cucillé – CS 64427 – 35044 Rennes

Référence

Pour citer cet article :

Référence électronique :
BÉLINE, Fabrice, Avant-propos - Le projet de recherche biodecol2,[online], Revue Méthanisation agricole, 2013, no. 12, p. 3-3. Disponible sur <URL : http://www.set-revue.fr/avant-propos-le-projet-de-recherche-biodecol2> (consulté le 28/11/2021).

Le PSDR-GO

PSDR-GO (Pour et Sur le Développement Régional du Grand-Ouest) est un programme interrégional et pluridisciplinaire initié par l’INRA et Irstea en partenariat avec les régions Basse-Normandie, Bretagne, Pays de la Loire et Poitou-Charentes. Ses objectifs sont d’analyser les enjeux territoriaux et de proposer des outils et des méthodes pour y répondre.

Le programme PSDR-GO est soutenu et financé par les régions Basse-Normandie, Bretagne, Pays de la Loire et Poitou-Charentes, ainsi que par Irstea et l’INRA.

Ajouter un commentaire