Un élevage hautement intensif en connaissances écologiques (Vall et Diallo, 2009)

Pour organiser le pâturage des troupeaux dans le temps et dans l’espace, les éleveurs peuls se réfèrent à des catégories fonctionnelles très spécifiques, révélant une connaissance fine de l’écologie des savanes. L’année est divisée en cinq périodes principales :

  • début de la saison des pluies (gataaje en fulfulde, la langue peul) ;
  • saison des pluies (ndungu) ;
  • début des récoltes (yaamde) ;
  • saison sèche et froide (dabbude) ;
  • saison sèche et chaude (ceedu).

Quant à l’espace, formé principalement par la brousse (ladde) et les champs, ils distinguent des unités pastorales selon la toposéquence (pâturage de collines, de plaines et de bas-fonds). L’usage pastoral de ces milieux varie en fonction des périodes selon leur accessibilité et les ressources disponibles. Au début de la saison des pluies, période principale des mises bas, le pâturage s’effectue principalement là où l’herbe repousse vite, dans les bas-fonds (cofol) et sur les zones en attente d’une mise en culture (soynere et gesa). Durant la saison pluvieuse, les jachères (soynere) et les unités de collines (ferlo, fukkaawo) gagnent de l’intérêt et les zones cultivées ne sont plus utilisées. Au début des récoltes, seconde période de mises bas, les pâturages se font principalement le long des bas-fonds et sur les premiers résidus de culture. Durant la saison sèche et froide, la récolte est finie. La grande majorité du temps de pâturage se déroule dans le domaine agricole, sur les résidus (nyayle). Pendant la saison sèche et chaude, les ressources se font rares et le pâturage s’étend à tous les milieux (photo 2). Ainsi, les éleveurs connaissent les évolutions de leur milieu, et grâce à la mobilité des troupeaux et à l’alternance des pâturages qu’elle rend possible, ils savent tirer parti des ressources locales pour garantir un niveau de production acceptable (pour eux), tout en exerçant sur ces dernières une pression modérée de façon à ne pas compromettre leur renouvellement.

Ajouter un commentaire

Télécharger au format PDF
↑ Haut de page