Télécharger au format PDF |
|
A  A

À l’interface entre les écosystèmes aquatiques et terrestres, le génie végétal sur les berges de cours d’eau s’inspire et utilise les capacités naturelles des végétaux comme matériel de base à la reconstruction de berges. Cette alternative au génie civil, confère aux écosystèmes une meilleure capacité de retour vers des systèmes plus naturels et surtout plus diversifiés. Toutefois, la restauration écologique et particulièrement les techniques de génie végétal souffrent de l’absence généralisée d’évaluation du succès et de retours d’expérience sur le développement des espèces et la tenue des différentes techniques.  Cet article présente la démarche adoptée ainsi que les principaux résultats du suivi du réaménagement des berges de la Romanche au barrage de Livet, réalisé avec des techniques mixtes associant enrochements et différentes techniques de génie végétal.

Ajouter un commentaire