La région méditerranéenne est particulièrement concernée par le changement climatique pour deux raisons. D’une part, ce changement y est plus rapide que la moyenne mondiale, et cette tendance devrait s’accentuer dans le futur. D’autre part, la combinaison d’une sécheresse marquée avec la saison la plus chaude est la principale composante définissant le climat méditerranéen. Elle constitue déjà la plus grande contrainte pour la végétation. Bien que cette végétation y soit adaptée, du moins dans les conditions du passé, les changements en cours risquent de l’aggraver au-delà de la résistance connue des plantes. Dans cet article, l’auteur fait le point des changements en cours et de leurs impacts sur les arbres, et au-delà sur tout l’écosystème forestier.

Ajouter un commentaire

Télécharger au format PDF
↑ Haut de page