A A
n°23/30 mai 2017

Sommaire

Par : GRÉSILLON, Jean-Michel

Les inondations représentent le risque naturel qui cause le plus de dommages en France et dans le monde, et même si les recherches ont progressé, l’incertitude dans leur connaissance et leur estimation demeure importante. Les enjeux de la réduction de ces incertitudes restent donc essentiels aujourd'hui pour aider l'action publique dans la prévention et la gestion du risque. Au travers d’un survol rapide de la construction des connaissances sur les écoulements en milieu naturel ainsi que sur les techniques de défense contre les inondations sur la Loire, et à partir de l'étude de l'élaboration du plan de prévention de l'agglomération orléanaise, cet article analyse comment l’incertitude est appréhendée et gérée, mais aussi quelquefois utilisée pour servir des intérêts, ou encore pour oublier le risque.

Lire la suite
Par : FAYTRE, Ludovic

Des événements tels qu’une inondation majeure à l’échelle des bassins de la Seine ou de la Loire, ou un séisme dans le Sud de la France constituent, par leurs conséquences humaines, économiques, sociales et environnementales, les  principaux risques d’ampleur nationale en France métropolitaine. Face au risque d’une crue centennale en région francilienne, comment sont intégrés les risques dans les démarches d’aménagement urbain ? L’Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Île-de-France qui réfléchit depuis une quinzaine d’années à la prise en compte du risque inondation dans les réflexions d’aménagement et de planification du territoire, nous livre quelques éléments du débat.

Lire la suite
Par : MOULIN, Christophe ; FAYTRE, Ludovic ; BAUDUCEAU, Nicolas

Ces dernières années, la politique nationale de gestion des risques d’inondation tend à changer, passant du « tout protection » à la volonté de réduire la vulnérabilité des enjeux. Cette mutation s’accompagne de plusieurs démarches d’évaluation, comme la constitution d’un référentiel national de vulnérabilité. Évaluer la vulnérabilité du territoire, c’est-à-dire sa propension à être touché par une inondation dans ses différentes composantes et échelles, permet en effet de mieux définir les actions à mener dans les différents temps de la gestion des risques, de la connaissance et l’information à la gestion de crise en passant par la prévision, l’urbanisme et les actions de réduction de vulnérabilité des enjeux. Cet article nous montre comment les travaux menés pour le référentiel permettent de structurer l’approche, d’évaluer quantitativement et qualitativement un ensemble de sujets, et de les cartographier de manière à faciliter la prise de décision.

Lire la suite
Par : MOULIN, Christophe ; FAYTRE, Ludovic ; BAUDUCEAU, Nicolas

Le référentiel national de vulnérabilité aux inondations constitue un cadre pour l’organisation de la réflexion en offrant la possibilité de croiser des approches sur les différentes temporalités de la gestion de risques (prévention, gestion de crise, retour à la normale) et à différentes échelles, de la plus fine (construction) jusqu’au grand territoire. La méthodologie de diagnostic a été testée dans le cadre d’un travail exploratoire sur un territoire très fortement exposé au risque d’inondation : la Boucle Nord des Hauts-de-Seine.

Lire la suite
Par : GORGET, Benjamin

Avec cent-quarante kilomètres de voies inondables sur trois-cent-vingt, protéger les installations techniques et le réseau souterrain de métro et de RER contre les inondations est un enjeu de taille pour la Régie autonome des transports parisiens qui assure plus de dix millions de voyages par jour. La rédaction a rencontré Benjamin Gorget, chef de projet du plan de protection risque inondation à la RATP, qui nous présente ici les différentes actions engagées par l'opérateur depuis plusieurs années pour réduire la vulnérabilité de son réseau.

Lire la suite
Par : GUÉGUEN, Arnaud ; RENARD, Martin

Accentuée par le réchauffement climatique, l'érosion côtière menace de nombreuses communes fançaises du littoral, les obligeant à réfléchir à des stratégies d'adaptation pour assurer une prévention efficace des risques tout en maintenant leur dynamisme social et économique. À Lacanau, commune du littoral aquitain, une équipe pluridisciplinaire regroupant des scientifiques, des élus et des associations, a étudié le projet de relocaliser des activités et des biens situés dans les zones menacées. À travers la présentation de cette démarche, cet article s'intéresse à la faisabilité et à l'acceptabilité de tels projets de relocalisation ainsi qu'aux différents freins rencontrés.

Lire la suite
Par : POULARD, Christine ; ROYET, Paul ; LEBLOIS, Étienne ; FAURE, Jean-Baptiste ; BREIL, Pascal ; PROUST, Sébastien ; DEROO, Luc

La gestion intégrée des inondations à l’échelle du bassin versant offre des perspectives intéressantes pour poser un diagnostic pertinent et trouver des solutions de gestion de l’aléa, notamment à l’amont des enjeux. Cet article s'intéresse ici aux différentes étapes de l'estimation de l'aléa inondation et nous présente les principes et méthodes de diagnostic d'efficacité probabiliste pour améliorer la gestion des inondations par des ouvrages de prévention dispersés sur le bassin versant.

Lire la suite
Par : LANG, Michel ; ARNAUD, Patrick

Si l’on dispose en France de réseaux de mesure pluviométriques et hydrométriques conséquents, il reste difficile d’estimer des valeurs extrêmes de pluie ou de débit sur l’ensemble du territoire, les séries d’observation étant le plus souvent trop courtes pour donner directement une information sur les événements extrêmes. Après un tour d’horizon sur les méthodes d’estimation disponibles pour l’ingénierie des inondations, les auteurs de l’article présentent ici un travail de comparaison qui permet de mieux cerner leur domaine d’application.

Lire la suite
Par : FOUCHIER, Catherine ; SAINT-MARTIN, Clotilde ; ORGANDE, Didier ; DEMARGNE, Julie ; JAVELLE, Pierre ; MÉRIAUX, Patrice

Premier risque naturel en France, les inondations peuvent entraîner des pertes humaines et provoquer d’importants dégâts matériels. Parmi elles, les crues soudaines causées par des pluies très fortes enregistrées en très peu de temps restent encore difficiles à anticiper et à gérer. La méthode AIGA présentée dans ce article est un outil destiné à mieux identifier ces pluies intenses et anticiper ces crues rapides, notamment quand elles se manifestent au sein de petits bassins versants non équipés de station de mesure. Après une présentation des principes de la méthode, les auteurs s'intéressent à sa mise en oeuvre dans des dispositifs opérationnels de surveillance et d'anticipation des aléas hydrométéorologiques.

Lire la suite
Gestion du risque inondation : connaissances et outils au service de l'aménagement des territoires
n°23
30 mai 2017