A A
n°IV/29 janvier 2019

Sommaire

Par : GEORGET, Marianne

Depuis 2004, le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes est impliqué au premier plan dans la sauvegarde de l’apron du Rhône, tout d’abord en tant que pilote du second projet Life Apron, puis comme coordinateur du plan national d’action (PNA) en faveur de l’espèce. Dans cet article introductif, Marianne Georget, animatrice du PNA, retrace les étapes marquantes de la reconquête des rivières par l’apron rendue possible grâce à des opérations et des travaux qui ont mobilisé plus de trente partenaires scientifiques, techniques et financiers.

Lire la suite
Par : ROCHE, Pascal ; BEAUDOU, Dominique ; CAGNANT, Michael ; HUGER, François

Dès le premier projet de sauvegarde de l’apron en 1998, le cloisonnement des cours d’eau a été identifié comme l’une des principales causes du déclin de l’espèce. Les opérations de restauration de la continuité écologique menées en synergie avec d’autres actions améliorant la qualité écologique des cours d’eau se sont traduites par une augmentation importante de l’aire de répartition de l’apron avec plus de cent kilomètres de linéaire de cours d’eau reconquis en quinze ans. Aujourd’hui, les freins à lever, le plus souvent d’ordre social ou socioéconomique, sont encore nombreux pour assurer le maintien durable de l’espèce, notamment face à l’évolution climatique.

Lire la suite
Par : ARCHAMBAUD-SUARD, Gaït ; CORSE, Emmanuel ; MEGLÉCZ, Emese ; CHAPPAZ, Rémi ; DUBUT, Vincent

Pour guider les actions de gestion et de conservation d’une espèce menacée, il est indispensable d’acquérir des connaissances sur son écologie, et en particulier sur son régime et son comportement alimentaires. Dans le cadre du Plan national d’actions en faveur de l’apron du Rhône, des scientifiques d’Irstea et d'Aix-Marseille Université ont identifié certains paramètres clefs pour améliorer ou restaurer la capacité d’accueil du milieu sur le plan de la disponibilité des ressources trophiques. Ils ont pour cela mobilisé une approche très innovante qui associe d’une part le métabarcoding pour déterminer et quantifier le régime alimentaire de l’apron, et d’autre part un échantillonnage intensif des macroinvertébrés aquatiques benthiques de quatre rivières.

Lire la suite
Par : BEJEAN, Mickaël

Grâce aux travaux réalisés par le Muséum d'histoire naturelle de Besançon sur la reproduction et l’élevage de l’apron en conditions artificielles contrôlées, plus de trente mille six cents juvéniles ont été relâchés dans la rivière Drôme entre 2008 et 2018 ! Le suivi génétique régulier de cette population réintroduite a montré qu’elle se reproduisait dans le milieu naturel. Les aprons nés en captivité ont permis d’améliorer les connaissances scientifiques sur la biologie de l’espèce et de sensibiliser un public nombreux lors d’expositions menées en France et en Suisse.

Lire la suite
Par : FERMENT, Anne ; GUILLARD, Odile

Construction de barrages et de retenues artificielles, développement d’un tourisme  de type « bord de mer »…,  la rivière du Verdon subit depuis le siècle dernier des pressions anthropiques croissantes qui impactent profondément le fonctionnement de l’écosystème aquatique. C’est dans ce contexte que le Parc naturel régional du Verdon a initié en 2010 un plan de gestion de la rivière du moyen Verdon associant les nombreux usagers et les acteurs de l’eau. La mise en place d’outils et d’opérations de sensibilisation destinés à protéger la population d’aprons fait partie intégrante de ce plan de gestion.

Lire la suite
Histoire d'une sauvegarde : l'apron du Rhône
Marianne GEORGET
n°IV
29 janvier 2019