Télécharger au format PDF |
|
A A

Pour nombre de gestionnaires d'espaces naturels, la prise en compte des espèces exotiques envahissantes relève d’abord d'une question technique. Mais les approches en sciences humaines et sociales nous démontrent ici que les choix techniques dépendent également de facteurs socioculturels et que la gestion des ces espèces, susceptibles de se propager par différents moyens, nécessite la constitution d’un collectif impliquant tous les acteurs concernés, qu'ils soient scientifiques, gestionnaires ou usagers.