Télécharger au format PDF | A A « Retour

La gestion à moyen terme des taillis vieillissants de chênes vert et pubescent des garrigues du Gard implique une bonne connaissance préalable des milieux naturels et de la productivité des peuplements. Ce travail propose une méthode d'analyse du milieu et du peuplement en vue d'évaluer la productivité des taillis de chênes. 118 placettes ont été étudiées dans différents types de taillis. Deux variables du milieu conditionnent pour l'essentiel la croissance en hauteur des peuplements : les conditions géopédologiques (roche, matériau parental et sol) et le topoclimat qui dépend de la position de la station (exposition, confinement topographique). La structure et la composition du peuplement, liées à la gestion et à la dynamique végétale, influent sur sa croissance en hauteur. Des analyses multivariées ont mis en évidence neuf types et sous-types stationnels en fonction des conditions de milieu (sol et topoclimat). Le type de station permet d'expliquer une part importante des variations de hauteur dominante des peuplements. Des classes de croissance ont été proposées pour le chêne vert (3 classes) et le chêne pubescent (4 classes). Ces résultats doivent faciliter les choix de gestion des peuplements : passage éventuel des meilleurs taillis à la futaie, traitement en taillis simple sur les stations à fertilité moyenne, vieillissement des taillis à très faible croissance.