Les nombreux ouvrages et infrastructures installés sur les cours d’eau représentent des obstacles à la libre-circulation des poissons et perturbent leur cycle de vie. Aussi la mise en place de dispositifs de franchissement piscicole fonctionnels est souvent nécessaire. Sur la Durolle, rivière salmonicole du Puy-de-Dôme, la technologie d’identification par radio-fréquence a été mobilisée avec succès pour évaluer le franchissement par la truite commune d’une buse de 104 mètres de long aménagée pour rétablir la circulation piscicole. Le suivi individuel des poissons sur une période de deux ans a également permis d’en savoir plus sur le comportement migratoire de l’espèce dans un petit cours d’eau comme la Durolle.

Ajouter un commentaire

Télécharger au format PDF
↑ Haut de page