Télécharger au format PDF |
|
A A

L’évolution du contexte réglementaire a renforcé l’obligation de compenser « en nature » les impacts sur la biodiversité qui n’ont pas pu être évités ou réduits. Dans ce contexte, l’évaluation de l’équivalence entre les pertes causées par ces impacts et les gains de biodiversité attendus des actions de compensation suscite des questions scientifiques et techniques quant aux concepts et connaissances à mobiliser et aux méthodes d’évaluation à développer et mettre en œuvre.