Télécharger au format PDF |
|
A  A

Les réflexions sur la prospective sont nées d’une critique de la tendance, d’une remise en question des frontières entre variables exogènes et endogènes, entre déterminismes et hasards, sur lesquelles les politiques publiques se fondent. Comment la prospective peut-elle alors contribuer à mettre en lumière les choix politiques déterminants qui sous-tendent les politiques environnementales ? En s’appuyant sur l'exemple du Plan Bleu, un ambitieux programme international de prospective chargé d’alimenter le débat sur la coopération en matière d’environnement en Méditerranée, cet article analyse plus spécifiquement les travaux engagés dans le domaine de l’eau, et discute de leurs effets à la fois sur les politiques publiques environnementales des pays méditerranéens concernés, ainsi que sur la nature même du Plan Bleu et son action stratégique.

Ajouter un commentaire