A A
n°24/4 septembre 2017

Sommaire

Par : GALLET, Sébastien ; HURUGEN, Armelle ; BITEAU, Benoît ; GAUCHERAND, Stéphanie

Les moyens parfois importants qui sont consacrés à la restauration ou à la réhabilitation des zones humides sont à la mesure des enjeux liés à leur conservation tant en termes de biodiversité que de préservation de la ressource en eau et d'atténuation du changement climatique. Néanmoins, une meilleure compréhension du fonctionnement des zones humides et des implications en termes de services écosystémiques est indispensable à l’amélioration des mesures de conservation et de réhabilitation, mais aussi à leur appropriation par les acteurs locaux et à la prise de conscience des enjeux de leur conservation. Ceci passe par le croisement des connaissances tant scientifiques que techniques et surtout par leur diffusion. Ce numéro spécial consacré à la réhabilitation des zones humides, à l’image du colloque « Réparer la Nature ? l’exemple des milieux humides », contribue à cet objectif en illustrant la complexité de ces milieux et la diversité des approches scientifiques et techniques qui leur sont appliqués. 

Lire la suite
Par : DEREX, Jean-Michel

Un problème se pose au gestionnaire qui souhaite préserver ou réhabiliter une zone humide : quel état de cette zone en perpétuelle évolution choisir ? Ce parti pris n’est pas anodin : il implique des notions de mémoire, d’héritage, de patrimoine. En ce sens, le regard de l’historien permet d’associer un autre point de vue à la démarche technique du gestionnaire et, ainsi, d’établir quel est l’état le plus intéressant, le plus pertinent auquel se référer sans cesser de prendre en compte son aspect dynamique.

Lire la suite
Par : GOELDNER-GIANELLA, Lydie

La gestion des zones humides implique la prise en compte d’un certain imaginaire collectif les concernant. Elles ont, au cours de leur histoire, tantôt été associées à des représentations négatives – liées à la peur des miasmes – tantôt à des représentations positives – liées à l’agriculture. Comment cohabitent et s’expriment ces deux visions, pourtant si contrastées ? Quels comportements entraînent-elles ? Mieux percevoir ces représentations et ces pratiques permet de comprendre les enjeux et obstacles qui font face à la prise de décision du gestionnaire et à la mise en place d’actions.

Lire la suite
Par : LARRÈRE, Raphaël

Les actions de restauration des milieux naturels sont de mieux en mieux organisées et théorisées. Néanmoins, elles soulèvent des questions éthiques et sociales. La nature, restaurée par la technique, ne devient-elle pas un artifice ? Ces réparations ne sont-elles pas à l’origine d’une plus grande domination et, ainsi, d’une plus grande destruction ? En réalité, il apparaît que le  génie écologique utilisé pour les restaurations considère la nature comme un partenaire et s’adapte à elle pour l’aider à évoluer vers une nouvelle indépendance. Si l’obligation de moyens est fondamentale, est-il cependant pertinent de s’imposer une obligation de résultats ?

Lire la suite
Par : CIZEL, Olivier

Le traitement, l’exploitation et la préservation des zones humides sont encadrés par la loi depuis la fin du XVIe siècle. Si elles ont bénéficié dans un premier temps d'outils juridiques applicables à tous types de milieux, de nouveaux outils qui leurs sont spécifiques se développent peu à peu, notamment pour leur protection. Quels sont ces outils ? Quelle est leur efficacité et quelles sont leurs limites ?

Lire la suite
Par : DUBREUIL, Thomas

Les projets de restauration des milieux humides sont soumis à diverses procédures qui permettent d’assurer la prise en compte de leurs impacts, la participation du public et la sécurisation des opérations sur le plan foncier. Une analyse de ces mécanismes réglementaires, notamment dans le cadre de la loi sur l'eau,  peut s'avérer très utile aux gestionnaires confrontés aux enjeux d'une gestion équilibrée et durable de la ressource en eau.

Lire la suite
Par : DAUSSE, Armel ; THULLIEZ, Pierre

Pour juger de l’efficacité des actions menées et des gains apportés par les travaux de réhabilitation des zones humides, la mise en place d’un suivi le plus pertinent possible est nécessaire. Focus sur l'action du réseau expérimental de réhabilitation des zones humides du Finistère mis en place pour développer un suivi scientifique pluridisciplinaire ambitieux sur des sites pilotes faisant l’objet de travaux de réhabilitation.

Lire la suite
Par : LEMOINE, Guillaume

Les établissements publics fonciers (EPF) ont pour mission recycler le foncier dégradé pour favoriser, dans le cadre du développement durable, le renouvellement urbain, notamment pour aider la construction de logements tout en luttant contre l’étalement urbain. Devenus propriétaire de nombreux terrains, dont des zones humides, ils sont également concernés par la protection  et la valorisation de ces espaces naturels. À travers l'exemple des actions menées par l’EPF Nord-Pas de Calais pour préserver ces zones humides, ce focus s'intéresse au rôle que peuvent jouer les EPF dans la préservation des espaces agricoles et naturels.

Lire la suite
Par : HEMON, Audrey

Les travaux d’aménagement du Mont-Saint-Michel ont entraîné la destruction de dix hectares de roselière abritant des populations d’oiseaux protégés. Un programme de mesures compensatoires visant cet habitat a donc été nécessaire. Mobilisant un réseau d'acteurs locaux et d'institutions publiques, ces mesures comprennent des opérations de réhabilitation, de création ou de gestion de roselières sur le territoire. Focus sur la mise en œuvre de deux de ces opérations.

Lire la suite
Par : MONCAUT, Philippe

Aujourd'hui, l'entretien et la restauration des cours d'eau et des ouvrages de protection contre les crues incombent aux communes et à leurs groupements. Focus sur le retour d’expérience du Syndicat de l’Orge dans un projet complexe de continuité écologique d'une rivière en milieu urbain : quels enseignements et perspectives pour le respect de le directive cadre en matière de continuité ?

Lire la suite
Par : BAZIN, Patrick ; OLIVRY, Didier

Le littoral est un milieu mouvant soumis aux forces considérables de la mer, du vent et des fleuves côtiers, que l'Homme a toujours cherché à maîtriser pour mieux valoriser et sécuriser ses activités. Aujourd’hui, la logique s’inverse : avec les changements climatiques et l’élévation progressive du niveau de la mer, la gestion des risques sur le littoral doit redonner de l’espace aux phénomènes naturels, utiliser les milieux sauvages comme tampon face aux événements et éloigner, autant que possible, les enjeux des secteurs vulnérables. Cet article nous présente les actions menées par le Conservatoire du littoral qui expérimente depuis plusieurs années une gestion adaptative et participative pour réduire la vulnérabilité et améliorer la résilience des espaces littoraux.

Lire la suite
Par : BAZIN, Patrick ; OLIVRY, Didier

Le changement climatique et la montée du niveau des eaux impliquent de nouveaux enjeux  pour la gestion des risques littoraux. Lancé en 2015 par le Conservatoire du littoral, le programme Adapto vise à mener et mettre en valeur dix démarches locales de gestion souple du trait de côte, associant des sites du Conservatoire et des territoires soumis aux aléas d’érosion ou de submersion marine, formant ainsi un échantillon de stratégies innovantes. Ce focus nous présente les premières réflexions engagées sur la baie de Lancieux, dans les Côtes d’Armor, où une zone de polders agricoles a fait l’objet d’études géomorphologiques mais aussi d’approches paysagères permettant d’aborder plusieurs scénarios d’aménagement pour le futur.

Lire la suite
Par : GAYET, Guillaume ; BAPTIST, Florence ; CAESSTEKER, Pierre ; CLEMENT, Jean-Christophe ; GAUCHERAND, Stéphanie ; ISSELIN-NONDEDEU, Francis ; TOUROULT, Julien ; BARNAUD, Geneviève

Mieux comprendre les fonctions des zones humides permet aux techniciens et gestionnaires une meilleure mise en œuvre de la séquence éviter-réduire-compenser sur ces zones. Cet article présente la méthode nationale d’évaluation des fonctions des zones humides qui constitue une avancée opérationnelle pour évaluer la compensation écologique des impacts sur les fonctions des zones humides. Simple à mettre en œuvre, articulée avec les principes de la compensation écologique édictés dans le Code de l’environnement, basée sur des connaissances scientifiques, elle fournit aux bureaux d’études, maîtres d’ouvrage, services de l’État, services instructeurs… des éléments partagés pour évaluer les fonctions des zones humides et le résultat des mesures de compensation écologique.

Lire la suite
Par : JAUNATRE, Renaud ; GAUCHERAND, Stéphanie ; GUÉROLD, François ; MULLER, Serge ; REY, Freddy

Du fait de la multiplicité des dimensions des projets de restauration, peu de retours sont réalisés pour évaluer leur réussite. Ces retours sont pourtant nécessaires à l’élaboration de projets futurs plus efficaces. Le cadre méthodologique ASPIRE a pour but de permettre une appréciation globale du projet en s’appuyant notamment sur les variables (mesures prises sur le terrain), les objectifs de la réhabilitation et le projet en lui-même.

Lire la suite
Restauration et réhabilitation des zones humides : enjeux, contextes et évaluation
Sébastien GALLET et Stéphanie GAUCHERAND
n°24
4 septembre 2017