Pour ralentir ou stopper les fronts de colonisation des renouées asiatiques, des campagnes pédestres annuelles dites de « déterrage précoce » ont été mises en place depuis plusieurs années par des gestionnaires de milieux aquatiques. Les retours d’expériences menées le long des petits et moyens cours d’eau à écoulements rapides et sur le pourtour d’un lac montrent que cette technique douce a l’avantage d’être à la fois peu coûteuse et efficace.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Télécharger au format PDF
↑ Haut de page